Partagez | 
 

 Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 10

Date d'inscription : 16/06/2015



MessageSujet: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Mer 17 Juin - 21:39

Lena Katarina Lesskov




|| Nom : Lesskov
|| Prénom(s) : Lena Katarina
|| Âge : 31 ans
|| Lieu de naissance : Samara, Russie
|| Statut : Célibataire
|| Métier : Pianiste
|| Groupe : Keep Moving
|| Rôle : Troqueuse itinérante
|| Arme de prédilection : G17 et poignard

|| Avatar : Gemma Arterton
|| Crédit ©️ : Tumblr



Basic Inventory

Ayant la chance de vivre dans une caravane, je peux me permettre le luxe de m’éparpiller. J’ai néanmoins pris l’habitude de rassembler mes affaires personnelles dans un sac à dos afin de pouvoir partir en vitesse avec toutes mes maigres possessions si jamais les choses tournent mal. Je suis plutôt du genre prévoyante… A l’intérieur de mon sac, j’ai un briquet et une lampe torche dont je ne me sers pratiquement jamais, mais un jour cela me sera peut-être utile qui sait ? On y trouve aussi quelques vêtements convenablement pliés et un recueil de partitions qui a pour marque-page une carte griffonnée avec quelques mots de mon père, je n’ai pas le courage de le sortir car il est trop frustrant de le consulter sans pouvoir jouer. Des munitions pour mon arme sont réunies dans une boite en carton calée entre un flacon de gel douche et une gourde. Quelques compresses, une bande et quelques comprimés d’anticonvulsivants se battent dans une petite poche, je les conserve religieusement. Je n’ouvre ce sac que très rarement, préférant être parée à partir n’importe quand, je laisse par contre d’autres affaires personnelles dans la caravane. Quelques vêtements, brosse à dent, brosse à cheveux par exemple, je m’en sers tous les jours c’est bien plus simple que de les sortir à chaque fois de mon sac. Il m’arrive aussi de piquer dans l’inventaire mais je tâche toujours de remplacer ce que j’ai pris avant que Yuli ne s’en aperçoive. J’ai également un pistolet et un poignard, j’ai constamment sur moi ou à portée de main l’un ou l’autre. La chaine de ma mère est nouée en bracelet à mon poignet depuis des années, je ne m’en suis jamais séparée. Hormis ce sac et ces quelques affaires, j’ai pris l’habitude d’apporter une besace avec moi lorsque je pars en excursion, elle me permet d’y stocker mes trouvailles le temps de rentrer à la caravane.



My history, before and after.

Mon souvenir le plus lointain est celui d’un morceau joué à quatre mains avec ma mère. Je devais avoir quatre ou cinq ans peut-être, mais je vois encore le sourire de ma mère et la fierté dans les yeux de mon père alors que mes doigts pianotaient maladroitement sur le piano de ma mère. J’ai commencé ainsi avec elle et c’est devenu pour moi le moyen de me sentir encore avec elle après sa mort. J’étais jeune lorsqu’elle a disparue et je n’en ai appris la réelle cause que des semaines après son enterrement. Victime de la cruauté des plus vieux à l’école j’entendis alors que ma mère n’avait eu que ce que ma famille méritait. Passer du statut de fille de bonne famille adulée par ses parents à celui de fille de truand orpheline de mère tuée dans un règlement de compte entre deux bandes rivales ne fut pas aisé à avaler. J’avais toujours été tenue à l’écart de toutes ces histoires et il en resta ainsi après si ce n’est qu’après ça, je me suis faite un devoir de briller aux yeux de tous pour ne plus jamais être la victime des agissements de mon père. J’étais peut-être timide mais lorsqu’il s’agissait de jouer la comédie, j’étais plutôt douée. Je me forgeai une réputation, celle de la fille populaire et brillante à qui tout réussissait. C’était le cas, intuitive, je comprenais et savait très rapidement quelle stratégie adopter pour moi et envers les autres. Et ça me plaisais d’agir ainsi à l’extérieur, j’ai toujours aimé le contact. Je sais parfaitement que je peux être timide, mais je sais en jouer avec malice et efficacité et ça a fait toute la différence.

Sur les conseils de mon professeur de piano, un ancien joueur émérite, j’ai intégré le conservatoire. Là-bas, plus besoin de justifier d’être une fille bien, personne ne connaissait ma famille, alors je l’étais naturellement. Gentille, disponible et toujours prête à rendre service, personne n’a plus jamais douté du fait que j’étais une fille de bonne famille. Si j’avais su, je serai partie bien avant ! Très volontaire, c'est justement ce trait de caractère, complété par une vraie conscience professionnelle, qui m’a conduite au succès. J’ai suivi mon chemin sans me faire remarquer jusqu’à enfin briller sur scène. Après le conservatoire, j’ai voyagé à travers le monde de scène en scène. J’ai pu travailler avec des musiciens de renom qui m’ont fait progresser et me perfectionner avec la langue de Shakespeare ce qui me fut bien utile pour communiquer avec certain à l’époque et avec tout le monde maintenant. C’est au Royal Albert Hall que j’ai pu travailler avec un compatriote. Je m’étais dit que ça serait sympa, belle désillusion à peine arrivée il me hurle dessus et je lui assène une gifle monumentale. Ça ne m’étais jamais arrivée, mais je n’ai pas supporté de me faire rabrouer comme une moins que rien alors qu’il n’y avait pas mort d’homme. Je ne l’aime pas, il est néanmoins très doué et même si nous ne communiquons plus verbalement, je serai bien forcée de l’avouer si on me le demandait. Des heures de travail plus tard et la rancune mise de côté, je peux officiellement le dire, je n’avais jamais eu une si belle harmonie avec un musicien quel qu’il soit. En toute modestie, nous avons fait un tabac à la première. J’ai ramené deux bouquets dans ma chambre d’hôtel ce soir-là. Le premier, un immense de roses et de pivoines, il était magnifique et sans même lire la carte je savais de qui il me venait : mon père. Encore aujourd’hui, je garde ce simple petit morceau de papier qui était glissé entre deux tiges. Le second, un bouquet avec des acanthes, l’amour de l’art. Je l’avais rapporté avec moi rien que pour sa signification, touchée par l’attention toute particulière de cet inconnu qui avait du apprécier notre art.

Les choses se sont compliquées peu de temps après, les morts se sont relevés un peu partout. On n’entendait plus parler que de ça à la télé, à la radio et ça a fait tilt un jour dans un taxi alors qu’un énième flash info résonnait dans l’habitacle. Les villes tombaient les unes après les autres, Londres tombera ce n’est qu’une question de temps. Alors sans crier gare j’ordonne de changer de direction, le chauffeur refuse, je m’emporte. J’ai volé ce taxi. Je n’étais pas vraiment sûre d’avoir convaincu Yuli de partir avec moi lorsque nous sommes revenus à l’hôtel pour récupérer nos affaires. Mais j’étais décidée, 10 minutes pas plus, s’il ne venait pas me rejoindre en temps voulu je partais sans lui. Il est venu, nous sommes partis. Il a voulu revenir, je l’ai encore giflé, ça devient une habitude. On est vraiment partis, pour de bon et j’avais raison. Ca a dégénéré, partout. On a du apprendre à gérer survivre, apprendre à se connaitre. Je me suis attachée à lui, vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec quelqu’un ça créer des liens. Malgré tout ce merdier, il arrive encore à me faire sourire et rire. Je me sens bien avec lui, même si on m’aurait offert le choix et le temps de la réflexion, je ne suis pas certaine que j’aurai choisi un meilleur compagnon de route que lui. Il est devenu mon rayon de soleil. Le ciel s’assombri parfois, il est malade entre les colères magistrales et les convulsions, il ne m’épargne pas. Je mentirai si je disais qu’il ne m’a jamais fait peur. C’est effrayant, mais je l’accepte – je n’ai pas le choix – et je comprends, ce n’est pas de sa faute, le reste du temps il n’est pas ainsi. Je me suis trop attachée, timide je n’ai rien dit, j’ai attendu que ça vienne de lui. Il est resté près de moi alors que j’étais malade et je me suis bêtement dit que le soulagement de me retrouver en forme l’aurait poussé dans mes bras. Je l’aime. Mais il ne s’est rien passé et autant me faire une raison, ça n’arrivera jamais. Une belle désillusion pour mon petit cœur, je lui en parlerais un jour, lorsque cela n’aura plus d’importance pour moi.

J’ai eu largement le temps de passer au-dessus de ça - des années en faite -, j'ai appris à vivre à la manière de nos compagnons. Je me suis découverte un certain talent pour le troc et j’adore ça. C’est un mode de vie assez spécial je le conçois, mais c’est le nôtre et je n’en changerai pas. Nous avions une nouvelle famille, nous avions trouvé un certain confort de quoi vivre, se nourrir, se défendre, que demander de plus ? Que ça dure peut-être ? Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Nous sommes de nouveau seul, Yuli et moi. Notre famille est dissoute, plusieurs membres sont tombés, d’autres ont fui peut-être – je l’espère – mais nous n’avons croiser la route d’aucun d’eux jusque-là. Nous n’avions rien fait pour mériter ça. Les femmes, les enfants, les plus vieux, ils n’ont épargnés personne. Ils me manquent, Isaya me manque. Heureusement que Yuli est là, s’il n’avait pas eu la présence d’esprit de partir, j’aurai certainement fini comme eux, avec eux. Nous sommes maintenant en Ecosse et les choses sont bien différentes, à deux tout est plus compliqué que lorsque nous étions tous ensemble, mais nous avons encore au moins la chance de ne pas être seul chacun de notre côté.


And me






✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


    We are drawing parallel paths, but parallel lines never cross, no? We don't think much about the past, we're getting used to being lost Revolver - Parallel Lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Mer 17 Juin - 21:45

Biiiiiieeeeenvenue ! J'adore Gemma Arterton... Parce que dans Arterton, on entend Téton ! //SBAFF//

Bon j'arrête mes bêtise (Je ne promets rien pas contre), et comme tu as déjà bien entamé ta fiche, je te souhaite seulement bonne chance pour ta validation ! Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 94

Date d'inscription : 08/04/2015



MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Mer 17 Juin - 21:47

Mon petit ange
Viens, je vais te trouver un piano on va Schubertiser comme au bon vieux temps

Re-bienvenue et... tu sais déjà tout

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



Dance me to your beauty
with a burning violin

Dance me through the panic 'til I'm gathered safely in. Lift me like an olive branch and be my homeward dove. Dance me to the end of love. Oh let me see your beauty when the witnesses are gone, let me feel you moving like they do in Babylon. Show me slowly what I only know the limits of, dance me to the end of love.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Mer 17 Juin - 22:14

BIENVENUE bon courage pour la fiche miss
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 592

Date d'inscription : 28/02/2013



MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Mer 17 Juin - 22:22


Bienvenue en enfer.


Je peux t'offrir un piano moi, avec des touches en ivoire... Mais bien sûr pour ça, faudra que tu donnes ton corps à l'art, ma jolie Super fiche pour un super perso, sans surprises Tu es validée !

Sur ce on t'invite donc à aller assurer les bases de ta survie en recensant d'abord ta célébrité -et tes scénarios par la suite si besoin est- ICI, après prends bien soin d'aller t'inscrire dans le groupe auquel tu appartiens, ICI, car tu ne voudrais pas être oublié derrière en cas d'attaque de Walkers. N'oublie pas non plus de laisser un souvenir de ton ancienne vie dans le listing des métiers ICI. On te conseille également de faire la lecture de notre aide à l'intégration pour te lancer plus facilement ICI. Si ce n'est pas déjà fait, on t'invite bien évidemment à lire le règlement et les annexes du forum. Pour le reste, il va de soi de ne pas oublier de remplir ton profil et ouvrir ta fiche de lien, histoire de ne pas être seul et contre tous, ICI. D'ailleurs, si tu souhaites participer activement à la vie de ton groupe et être au courant des derniers potins, rendez-vous à la Salle Commune où tu pourras échanger avec les membres de ton groupe, ICI. Tu es également le/la bienvenue sur la chatbox et le flood ! Alors sur ce, bon RP... ou devrais-je dire, bonne chance !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10

Date d'inscription : 16/06/2015



MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Jeu 18 Juin - 19:03

Ellie > elle est bonne celle-là x) Merci (a)

Yuli > Schubertisons

Shado > Merci

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


    We are drawing parallel paths, but parallel lines never cross, no? We don't think much about the past, we're getting used to being lost Revolver - Parallel Lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1436

Date d'inscription : 22/03/2014



MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Jeu 18 Juin - 20:07

Bienvenue ! Ou re bienvenue, même, qui que tu sois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Jeu 25 Juin - 22:44

J'avais pas vu
Re bienvenue à toiii
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 10

Date d'inscription : 16/06/2015



MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    Ven 26 Juin - 17:55

Merci à tous les deux

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


    We are drawing parallel paths, but parallel lines never cross, no? We don't think much about the past, we're getting used to being lost Revolver - Parallel Lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Lena Ҩ When she was just a girl, she expected the world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» when she was just a girl, she expected the world ▬ sariopée
» A Vos Souhaits [I'm a Barbie Girl, in a Barbie World... Imagination, life is your creation !]
» Rain (+) i'm a barbie girl, in a barbie world.
» ZARA - i'm a barbie girl, in a barbie world.
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-