Partagez | 
 

 Don't be afraid of the dark ▵ Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 18

Date d'inscription : 01/01/2016



MessageSujet: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Sam 2 Jan - 11:00

Duncan Kennedy




|| Nom : Kennedy
|| Prénom(s) : Duncan
|| Âge : 33 ans
|| Lieu de naissance : Inverness en Ecosse.
|| Statut : /
|| Métier : Boucher
|| Groupe : Fear The Livings
|| Rôle : /
|| Arme de prédilection : Son couteau de boucher en priorité, même s'il possède également un pistolet.

|| Avatar : Dan Stevens
|| Crédit ©️ : Okinnel (avatar), Tumblr pour les gifs.



Basic Inventory

Son grand sac à dos contient :
Une gourde d'eau qu'il remplit dès qu'il le peut, de la viande d'un quelconque animal tué à la chasse qu'il  a emballé dans un morceau de tissu, quelques vêtements de rechange et un vieux sac de couchage. Il possède également un couteau, mais pas un petit couteau de cuisine, non, un gros couteau de boucher bien dégueulasse et qui fait bien mal. Héritage de son ancien métier.
Il a aussi un pistolet trouvé sur un cadavre mais il l'utilise très peu, pour la simple et bonne raison qu'il ne sait pas comment s'en servir. Et puis de toute façon, il préfère le corps à corps.
Il a aussi ce qu'on pourrait appeler une trousse de soins, mais à part quelques bandages et du désinfectant, il n'y a désormais plus grand-chose dedans.
Parmi les objets plus personnels, on peut citer une grande couverture – désormais rose délavé et couverte de tâches de sang - qui a appartenu à sa fille. Un bracelet tissé que sa fille lui avait également fait. Une photo qui le représente lui, sa femme et sa fille. Et aussi un chapelet – bien qu'il ne soit absolument pas croyant.



My history, before and after.

Bien des gens apprécient raconter à quel point ils ont eu une enfance gâchée, parce que tel parent travaillait trop, ou parce que tel parent avait fini par tromper l'autre et que l'histoire s'était terminée en divorce. Ce n'était pas le cas de Duncan. Fils unique, il avait toujours été gâté, parfois trop, par ses parents. Ils vivaient tous les trois très simplement, dans une petite maison, dans un petit village, non loin d'Inverness. Son père était boucher, sa mère travaillait comme bibliothécaire.
Il n'avait pas eu d'ennuis à l'école, il était un élève moyen, apprécié de ses camarades. Une fois arrivé au collège, puis ensuite au lycée, il dû décider de quel métier il voudrait exercer plus tard. Sa voie était toute trouvée : il n'irait pas à la fac, comme la plupart de ses copains, mais il suivrait une formation dans la boucherie de son père, et il deviendrait boucher, comme lui. Duncan n'y voyait pas d'inconvénients, il aimait bien le travail que faisait son père, et il était surtout très content de pouvoir quitter l'école.

A la fin de son adolescence, il avait terminé sa formation et avait commencé à travailler comme apprenti boucher chez son père. Ce n'était pas très glamour, mais il appréciait ce qu'il faisait, et ça ne l'a pas empêché de rencontrer la femme de sa vie, Jodie, l'année de ses 21 ans. Trois ans plus tard, les deux tourtereaux étaient mariés, avaient emménagés ensemble, et Jodie était enceinte de leur premier enfant. Malheureusement, ces beaux événements furent suivis du décès du père de Duncan, qui était gravement malade. Duncan dû reprendre le flambeau de son père et gérer, lui tout seul, la boucherie.

Lorsque l'épidémie commença à toucher les États-Unis, Duncan fut un des premiers à hurler au scandale. Il n'y croyait pas une seule seconde. Les américains avaient le don d'inventer des histoires extravagantes pour attirer l'attention sur eux. Ce n'était qu'une grosse mise en scène, il en était persuadé. Si ça se trouve, c'était juste un réalisateur de film d'horreur qui avait décidé de dépenser tout son budget pour faire un film hyper réaliste. Jodie n'y croyait pas non plus, non seulement parce qu'elle trouvait totalement tiré par les cheveux, et puis aussi parce qu'elle avait une petite fille, Zoé, et qu'elle devait prendre soin d'elle et la tenir à l'écart de ce genre de choses. La famille avait donc continué sa vie tranquillement.

Fin février 2011, l'épidémie avait touché tous les États-Unis. Duncan, sa femme, et tous les sceptiques autour d'eux s'étaient tout à coup sentis terriblement bêtes. Il était désormais difficile de penser que tout ceci n'était qu'une supercherie. Duncan commençait à s'inquiéter : et si l'épidémie finissait par atteindre l’Écosse ? Sa femme n'y croyait pas une seule seconde. Il se souvient très bien ce qu'elle lui avait dit. «Il n'y aucune raison de s'inquiéter. Nous sommes à l'abri ici». Malgré tout, Duncan avait pris ses précautions. Discrètement, il avait commencé à acheter plus de nourriture que prévu, et il en entreposait discrètement au sous-sol de leur maison. Il ne voulait pas inquiéter Jodie, il ne voulait pas lui montrer que lui, Duncan, père de leur petite Zoé, commençait à avoir sérieusement peur. Il regardait les informations chaque jour, la situation s'aggravait de plus en plus et l'épidémie touchaient de nouveaux États. Entre deux bulletins d'informations, il prenait soin de sa famille. Il aimait sa fille plus que tout, elle avait cinq ans et à ses yeux, elle était l'enfant la plus intelligente du monde. Malgré la situation à l'international, en Écosse, tout le monde continuait de vivre sa vie plus ou moins normalement. Zoé allait à l'école tous les jours, elle avait d'ailleurs ramené un petit bracelet tissé, de couleur rose, pour Duncan. Il le portait depuis. Au fur et à mesure, Jodie avait gentiment demandé à Duncan d'arrêter d'écouter les informations devant elle et Zoé, la petite commençait à poser des questions et elle voulait à tout prix éviter qu'elle soit confrontée à toute cette horreur. Duncan avait donc fini par s'installer avec une petite radio au sous-sol pour suivre l'avancée de l'épidémie.

Début mars, le premier cas d'épidémie touche l'Angleterre. Cette fois, Duncan en est sûr : l’Écosse sera elle aussi touchée et il faut que sa famille soit préparée. Il commença à aménager le sous-sol, en installant deux matelas et des couvertures. Il continua à acheter de plus en plus de nourriture et à la stocker au sous-sol, mais bien vite, les supermarchés furent à court de provisions. Plus personne n'allait travailler, Zoé n'allait plus à l'école et chacun semblait attendre à sa façon ce qui semblait être l'inévitable. Personne ne savait vraiment comment s'y préparer. L'épidémie avait été tellement rapide que personne n'avait vraiment eu le temps de l'étudier. Est-ce que les gens revenaient vraiment d'entre les morts ? Est-ce que c'était contagieux ?
Deux semaines plus tard, l'épidémie avait touchée toute l’Écosse. Duncan n'avait pas trop su comment réagir, tout ça avait été tellement vite qu'il n'avait aucune information complémentaire sur la maladie. Alors, par pur réflexe de survie, il s'était enfermé au sous-sol avec sa femme et sa fille. Pendant quelques jours seulement, jusqu'à ce que sa petite Zoé tombe malade. Ce n'était pas grand-chose, au départ, une petite grippe. Sa femme l'avait supplié de sortir à l'extérieur pour aller chercher des médicaments. Duncan lui avait dit qu'il n'en trouverait pas, même avant l'épidémie les pharmacies étaient en rupture de stock, les gens avaient pris leurs précautions.
Pourtant, Duncan avait fini par céder et était sorti dehors. Il ne savait pas à quoi s'attendre. Il avait vu très peu d'images à la télévision. Il s'était armé d'un petit couteau, ne sachant pas trop quoi prendre d'autre. Leur petit village était totalement désert. Du moins, c'est ce qu'il croyait. Il s'était dirigé vers la pharmacie en trottinant, et il avait eu un sacré sursaut lorsque pour la première fois, il était tombé sur...cette chose. Un zombie, un mort-vivant, appelez ça comme vous voulez. La chose grognait de façon extrêmement étrange, et Duncan s'était caché derrière un mur. Il manqua de vomir le peu de nourriture qu'il avait avalé lorsqu'il aperçu plusieurs cadavres complètement dévorés derrière cette chose. Il avait fait demi-tour, et avait vadrouillé pendant plusieurs heures dans la ville, tombant régulièrement sur des anciens voisins qui s'étaient complètement métamorphosés. Il avait fini par atteindre la pharmacie, avait récupéré les quelques médicaments qui restaient et était retourné chez lui tant bien que mal, se faufilant et restant caché dans l'ombre.

Les médicaments n'avaient que très peu fonctionné. Zoé n'était qu'une enfant. Il lui aurait fallu un médecin pour la soigner. Le manque de nourriture et l'humidité du sous-sol n'avaient pas contribué à améliorer sa santé. Duncan avait discrètement commencé à préparer un sac à dos, il y avait empilé toutes les choses qu'il estimait nécessaire. Une gourde d'eau, des vêtements, son grand couteau de boucher. Il était remonté à la surface plusieurs fois, observant que le nombre de morts-vivants avait augmenté. Il les avait longuement observé, il avait manqué plusieurs fois de se faire mordre. La situation était vite devenue compliquée : la famille manquait de nourriture, Zoé n'allait pas bien du tout. Sa grippe avait terriblement mal tourné, elle avait maigri, elle tenait à peine debout, et dormait tout le temps.

Duncan avait alors dû faire un choix. L'état de Zoé ne s'améliorant pas, et le stock de nourriture étant extrêmement faible, il avait dit à sa femme qu'il était temps de quitter les lieux et d'aller trouver un endroit plus propice à leur survie. Les larmes aux yeux, il lui avait dit qu'ils ne pouvaient pas partir avec Zoé. Il avait fondu en larmes, lui expliquant que c'était une question de survie, qu'ils allaient mourir ici tous les trois s'ils ne bougeaient pas mais que Zoé ne pouvait pas venir et qu'elle était beaucoup trop faible pour pouvoir marcher. Il pleurait, il n'arrivait pas à penser qu'il pouvait dire une chose pareille. Il ne voulait pas abandonner Zoé, mais il fallait se rendre à l'évidence. Sa femme l'avait tout simplement giflé, lui disant qu'il était complètement fou, qu'il était égocentrique. Duncan avait décidé d'attendre encore quelques jours, pour voir si l'état de Zoé s'améliorait, ce qui ne fut bien évidemment pas le cas. Ce fut bien pire, elle était recroquevillée dans les bras de sa mère et ne bougeait presque plus.
Il avait alors de nouveau insisté auprès de sa femme. Il fallait qu'ils partent. Ils n'avaient plus d'eau. Presque plus de nourriture. Mais il avait vu l'extérieur et si Zoé venait avec eux, elle les ralentirait. Elle ne pourrait pas survivre. Sa femme avait catégoriquement refusé de laisser leur fille. Duncan était alors parti, tout simplement parti. Rester dans ce sous-sol allait signer leur arrêt de mort, il fallait partir pour manger, pour se réchauffer, pour boire. Il avait embrassé sa femme et sa fille en pleurant, en s'excusant, en tentant de l'emmener avec elle. Il avait récupéré une couverture appartenant à sa fille. Et il les avait laissé là, dans ce sous-sol.

Duncan avait erré plusieurs jours durant, sans trop savoir où aller, sans trop savoir quoi faire. Il était persuadé qu'il était devenu un monstre. Il avait continué à observer les morts-vivants. Il avait réalisé qu'ils ne se bouffaient pas entre eux, mais qu'ils voulaient le bouffer lui, chair fraîche et humaine. Il avait fini par tomber sur un groupe de survivants qui vivait au milieu des zombies. Ils avaient fini par élaborer la même théorie que Duncan, et s'enduisaient du sang et des entrailles des zombies pour passer inaperçu. Ils suivaient les hordes.
Duncan était débrouillard, mais il savait que seul, il n'avait aucune chance. Il n'était qu'un petit boucher. Il avait donc décidé de les rejoindre.
Il avait appris à se battre au fur et à mesure. Son état psychologique, lui, ne s'était pas amélioré, il gardait de très sérieuses séquelles de l'abandon de sa famille : cauchemars, tics nerveux avec les mains, tremblements, colère soudaine. Il continuait d'observer les morts-vivants, et il enregistrait dans sa petite tête tous les éléments importants à leur sujet.
Maintenant, il n'avait qu'un but : survivre.


And me Léna (ou TheaSonata)

Salut les amis ! Alors moi c'est Léna, j'ai 18 ans depuis peu et j'étudie en fac de Droit-Histoire si ça intéresse quelqu'un (ahum...). Je suis gentille, je ne mange personne - du moins pas encore - et j'ai déjà hâte de jouer avec vous !  






Dernière édition par Duncan Kennedy le Dim 10 Jan - 21:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 103

Date d'inscription : 14/04/2014



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Sam 2 Jan - 11:18

Bienvenue parmi nous !
Bonne continuation pour ta fiche

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


    ❝ Ne Obliviscaris ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 18

Date d'inscription : 01/01/2016



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Sam 2 Jan - 11:30

Merci beaucoup, j'ai hâte de vous rejoindre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Sam 2 Jan - 12:17

Hellcome chez toi

Si tu as la moindre question, n'hésite pas ! What a Face

Hâte d'en découvrir plus sur le personnage
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alys Blackwood
Minus et Cortex


Messages : 1803

Date d'inscription : 31/10/2013



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Sam 2 Jan - 13:06

Rrrrrrew bon ben je ne peux que m'incliner devant ce choix de vava !

Bienvenue parmi nous poussin et bon courage pour la fiche ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 18

Date d'inscription : 01/01/2016



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Dim 3 Jan - 14:38

Merci ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Dim 10 Jan - 9:46

Hello

Ton délai est arrivé à sa fin ! Ta fiche m'apparaît assez complète mais comme tu ne l'as pas signalée dans les fiches terminées j'ai un doute... Est-elle terminée ? On peut passer aux choses sérieuses ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 18

Date d'inscription : 01/01/2016



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Dim 10 Jan - 11:14

Elle n'est pas tout à fait terminée mais je comptais faire ça là, tout de suite ! Il me restait simplement la fin de l'histoire de Duncan à copier/coller et ses qualités/défauts à compléter ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Dim 10 Jan - 20:18

Alooooooooooooors

J'aime beaucoup Duncan, même s'il a abandonné sa famille VILAIN VILAIN VILAIN Si ça arrive aux oreilles de Niall il va lui en mettre une AH AH AH BREF ! Il n'y a qu'une seule petite chose qui ne colle pas, c'est au niveau chronologique : tu dis que fin février 2011 la petite Zoé vient juste de naître et quelques lignes plus bas, en parlant du fait que Duncan entasse des vivres dans le sous-sol, tu dis que Zoé a cinq ans. Or, il ne s'écoule absolument pas autant de temps entre le premier cas aux USA et l'arrivée de l'épidémie en Ecosse. Il y a 12/13 mois entre le premier cas aux USA et le premier cas en Angleterre donc soit il faut que la petite soit née avant, soit il faut la rajeunir ^^ C'est la seule petite chose à modifier. Dis-moi quand c'est et je te valide ensuite héhé
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 18

Date d'inscription : 01/01/2016



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Dim 10 Jan - 21:38

C'est une légère erreur de ma part, je m'étais rendue compte de ce problème chronologique en tapant l'histoire de Duncan et j'ai oublié de retirer cette phrase ! Si tu regardes plus haut, j'ai dis que Jodie et Duncan s'étaient mariés lorsque qu'il avait 21 ans, et 3 ans plus tard, ils ont eu Zoé (soit en 2006 et donc dans ce cas là ça colle totalement avec la chronologie). Du coup c'est juste un oubli de ma part et je file modifier ça ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 592

Date d'inscription : 28/02/2013



MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   Lun 11 Jan - 8:06


 
Bienvenue en enfer.

 
C'est niquel ! What a Face N'hésite pas à t'inscrire à l'intrigue qu'on va lancer sous peu : Duncan pourra se frotter à pleins d'autres personnages comme ça Allez file avant que je ne te dévore !

Sur ce on t'invite donc à aller assurer les bases de ta survie en recensant d'abord ta célébrité  -et tes scénarios par la suite si besoin est- ICI, après prends bien soin d'aller t'inscrire dans le groupe auquel tu appartiens,  ICI, car tu ne voudrais pas être oublié derrière en cas d'attaque de Walkers. N'oublie pas non plus de laisser un souvenir de ton ancienne vie dans le listing des métiers ICI. On te conseille également de faire la lecture de notre aide à l'intégration pour te lancer plus facilement  ICI. Si ce n'est pas déjà fait, on t'invite bien évidemment à lire le règlement et les annexes du forum. Pour le reste, il va de soi de ne pas oublier de remplir ton profil et ouvrir ta fiche de lien, histoire de ne pas être seul et contre tous, ICI. D'ailleurs, si tu souhaites participer activement à la vie de ton groupe et être au courant des derniers potins, rendez-vous à la Salle Commune où tu pourras échanger avec les membres de ton groupe, ICI. Tu es également le/la bienvenue sur la chatbox et le flood ! Alors sur ce, bon RP... ou devrais-je dire, bonne chance !
   
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't be afraid of the dark ▵ Duncan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't be afraid of the dark ▵ Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» III.02 - Afraid In The Dark (Feat Manakel)
» don't be afraid of the dark. (libre)
» afraid of the dark ~ zinzin/picsou
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-