Partagez | 
 

 Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:39

Alma Amparo Vargas




|| Nom : Vargas
|| Prénom(s) : Alma Amparo
|| Âge : 32 ans
|| Lieu de naissance : Malaga (Espagne)
|| Statut : célibataire
|| Métier : artiste dans un cirque (contortionniste et cracheuse de feu)

|| Groupe : Just Together
|| Rôle : gardienne/ranger
|| Arme de prédilection : couteau

|| Avatar : Daniela Alonso
|| Crédit (c) : écrire ici


Basic Inventory
- un sac à dos
- un fusil mitraillette et des munitions
- un couteau
- un briquet
- des bandages
- une photo de sa famille
- une photo de sa famille du cirque
- du change
- une couverture
- un petit carnet et un crayon
- une flasque d’alcool
- une croix qu’elle porte à son cou, avec sa bague de fiançailles



My history, before and after.

12 avril 2001 - Italie

Salut frérot.

Je suis bien arrive à Naples, je me sens beaucoup plus en sécurité, même si tu me manques et que je peine à me débrouiller avec la langue, mais tu avais raison, les Rizzoli m’ont accueillie sans poser trop de questions. Tu le crois, ça ? Heureusement que tu es resté ami avec leurs fils depuis cette fois où nos cirques avaient eu le même emplacement au même moment... J’espère que la famille ne sait rien, qu’ils n’ont pas découvert que tu m’as aidée. Je suis désolée, j’aurais voulu être capable de me débrouiller seule. Ils me cherchent, n’est-ce pas ? J’ai demandé pardon à Dieu, mais à toi aussi je dois le faire. Je te demande pardon. J’aurais dû être comme nos sœurs. J’aurais dû accepter ce mariage, cet homme à qui on m’a donnée. Je sais que les parents avaient tout prévu, et j’aimais bien Pedro. Mais j’ai grandi avec, comme toi, comme nos frères. Tu n’imagines pas ce que ça a été pour moi de devoir… d’être sa femme. Nos parents se réjouissaient tellement, ils avaient planifié ce mariage depuis ma naissance, pas vrai ? Je sais… je sais qu’ils avaient envisagé de nous nommer, toi et nous copropriétaires du cirque à leur mort. Je savais qu’ils aimaient Pedro… Mais pas moi, pas comme ils le voulaient. Et je te remercie tellement de m’avoir crue pour les coups. Au début, ça pouvait encore aller. Je ne l’aimais pas comme un époux, mais j’aurais pu accepter… Mais très vite il est devenu dur, sévère, brutal. Les filles disaient que c’était normal, que c’était le rôle d’un mari que de diriger le foyer, mais ce n’est pas ainsi que dieu nous a demandé de nous aimer, n’est-ce pas ? Mais tu aurais vu sa fureur, quand je lui ai dit que je ne voulais pas avoir de bébé avant encore plusieurs années… je suis trop jeune. Et j’aurais dû renoncer au contortionnisme. Je suis désolée d’avoir mis du temps à t’en parler, non que je n’aie pas confiance en moi, mais j’avais honte… Honte de ne pouvoir faire honneur à la famille, honte de vouloir la fuir, alors que j’ai tout aimé de ma vie. Merci… merci de m’avoir aidée à mettre assez d’argent de côté pour partir. Le cirque me manque tu sais, mais mes hématomes se dissipent, j’espère me remettre très vite et je commencerai à chercher une place dans un cirque. Tu pourras m’écrire quelques temps à cette adresse.

Je t’aime frérot, tu m’as sauvée.
Alma.

*
*   *

27 juillet 2004 – quelque part sur les routes d’Europe

Salut toi !
Les années de galère, c’est fini ! J’ai un travail. Enfin, je veux dire, pas comme ces dernières années, j’ai été engagée dans un cirque. Un vrai cirque ! Il y a des trapézistes, des dompteurs, des voltigeurs… Ok, c’est idiot ce que j’écris, on sait très bien, toi et moi, ce que c’est qu’un cirque, mais j’ai enfin une troupe, régulière. J’ai déjà rencontré quelques membres, dont des russes, Romanov et un gars, Oscar, très accueillant, sans compter Josh et bien d’autres… Ils se produisent dans tous les pays du monde et m’ont embauchée. Te rends-tu compte, je suis enfin à ma place. Alors on tourne, je me contorsionne toujours aussi bien et j’ai aussi appris ton art… je crache du feu moi aussi. Je t’ai toujours admiré, tu le sais, et j’espère que tu sais à quel point j’aurais voulu que ce soit toi qui m’apprenne cette technique, mais au moins, quand je suis en représentation, je me sens proche de toi, comme si tu étais là. J’ai entendu dire que les choses ne se passaient pas bien, on parle tu sais, dans ce petit monde et j’ai entendu des choses, comme quoi vous aviez de grandes difficultés. Je sais que tu es fidèle à la famille, mais peut-être pourrais-je parler de toi, si tu as besoin de retomber sur tes pattes. J’attends de tes nouvelles avec impatience. Tu trouveras ci-joints notre plan de route et les adresses où tu pourras me joindre les prochaines semaines.

Je t'embrasse, ta soeur, Alma

*
*   *

3 Mars 2011 - Ecosse

Hey frangin, bon anniversaire !
Notre tournée au Royaume-Uni se passe bien. J’ai aimé pouvoir te revoir, en chair et en os, lors de notre passage en Espagne, heureuse d’avoir rencontré ta famille et tes merveilleux enfants. Et je suis tellement heureuse que tu aies pu rencontrer Josh. Tu lui as fait forte impression tu sais… Il m’a demandé en mariage hier… mais ce n’est pas une surprise, n’est-ce pas ? Tu le savais. Cette fois, ce sera un beau mariage. Je veux que tu sois là, que tu m’emmènes à l’autel. Nous ferons cela entre nous, et avec le cirque. Je ne désire pas plus d’invités. Tu es ma famille, et je veux ma famille d’adoption. La cérémonie aura probablement lieu dans plusieurs mois, bien évidemment, tu seras prévenu en temps et en heure.

Nous aurions aimé nous unir plus tôt mais nous sommes endeuillés. Il y a quelques temps, Dalia a eu un accident. Nous savons que cela peut se produire, à tout instant… mais c’est si irréaliste, si douloureux. L’ambiance n’est pas au beau fixe, je t’en avais parlé, Dalia est la sœur de Vladimir… autant te dire qu’il ne pardonne pas à Oscar. Je prie tous les jours pour qu’ils se pardonnent, Vladimir envers Oscar et Oscar envers lui-même. Nous avons repris les représentations mais quelque chose s’est passé, j’espère qu’ils s’en remettront et parviendront à surmonter cette épreuve. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Soledad, notre petite sœur, ce jour où elle était tombée du trapèze et ne s’était que par miracle brisé seulement une jambe. Cette fois, il n’y a pas eu de miracle. Alors nous attendons, nous continuons à vivre, puisqu’il le faut. Alors leur parler de mariage… C’est compliqué, mais si je pouvais avoir peur de m’engager, vu comment s’était déroulé mon premier mariage, c’est aussi ce drame qui m’a convaincue. La vie est trop courte, et peut-être même, qui sait, aurons-nous bientôt un bébé. Je me sens prête aujourd’hui, prête à avoir ma propre famille.

Je t’embrasse, toi, ta femme, et tes anges,

Alma

*
*   *

Fin mars 2011 – quelque part en Ecosse

Pourquoi je t’écris, sur ce carnet, alors que tu ne liras jamais ces mots ? Pourquoi est-ce que j’éprouve le besoin de te parler alors que tu ne peux pas me lire ?
Il s’est passé… quelque chose d’affreux. Nous étions en plein spectacle. Le public nous regardait, émerveillés, comme à chaque fois… Et ces choses ont pénétrés dans le chapiteau. On a tous cru à une mauvaise blague, tu sais… ces rumeurs sur l’existence des zombies, ça en excitaient plus d’un, tu te souviens de ces fanatiques qui se déguisaient et criaient sans cesse au loup. On n’y croyait pas… j’ai vraiment cru que c’était une blague, des petits cons venus foutre le bordel. J’aurais aimé avoir raison. J’aurais aimé que ce soit des gamins, de ceux qui se foutaient des gens du cirque… oh oui… mais c’était des monstres, des bouts de chair pendaient de leurs os, ils mordaient les gens, même les enfants. C’était… mon dieu, c’était tellement horrible. Le sang qui giclait, ils arrachaient des muscles et des organes avec les dents. J’ai cru que j’allais y rester… j’en ai brûlé quelques-uns mais c’était le chaos. Les gradins se sont écroulés, j’ai vu des gens en piétiner d’autres… j’ai failli mourir ainsi… si tu savais à quel point j’ai eu mal… c’est Josh qui m’a sorti de là, avec Oscar et Vladimir… on a réussi à sortir et à fuir ces choses, ces zombies… Leur nom est si ridicule face à l’horreur qu’ils représentent… Peut-être est-ce Dieu qui nous met à l’épreuve, alors il faut rester fort, je le sais, mais c’est un défi des plus ardus.

Mais les choses se sont mal passées… même dans ces circonstances, Vladimir et Oscar n’ont pas pu mettre leurs différends de côté… ils n’arrêtaient pas, tu sais. J’ai essayé de me mettre entre eux, de calmer les tensions, tu me connais… Mais c’était impossible. Je les ai vus changer, tous les deux. Vladimir surtout, renfermé dans sa colère, il en devenait violent. Et il y a quelques jours, on s’est tous retrouvé comme… des enfants en plein divorce de leurs parents, à être les témoins impuissants de leurs engueulades… même moi je ne parvenais pas à gueuler plus fort qu’eux, pourtant tu sais ce dont je suis capable. Mais j’ai failli me prendre un coup au cours de l’une de leur bagarre… c’était idiot, on devait se serrer les coudes, mais autant parler à des murs. J’ai suivi Oscar… maintenant il faut qu’on se débrouille pour survivre, ou trouver, si ça existait, une ville qui n’a pas été touchée…

*
*   *

juillet 2011 – Skyfall Lodge

C’est encore moi, je continue à tenir ce cahier, stupidement, comme si tu étais là. Peut-être que tu es en vie, je l’espère. J’espère que toi et ta famille êtes en sécurité, loin de ces choses, que les walkers ne sont pour vous que des rumeurs… pour nous c’est un enfer devenu réalité. On a croisé la route d’autres survivants, nous sommes peu, mais assez soudés. Il faut qu’on le soit, si on commence à se tirer dans les pattes, on n’y arrivera pas. Et pourtant, il y en a qui semblent avoir oublié de se comporter comme des êtres humains. On a croisé des bandes… on aurait dit les fauves que l’on avait autrefois, sauf que là, ils étaient libres de toutes cages. Au moins, on s’en est tiré, et nous formons une petite communauté de valeur. Je n’ai plus peur de tuer des zombies maintenant. Pire, j’ai appris à tirer. Durant notre errance, on est passé par un village, détruit, abandonné. Un vrai charnier… Il restait des armes, au commissariat. J’ai trouvé une espèce de mitraillette, je ne sais même pas comment cela s’appelle, tu sais que je n’avais jamais touché une arme de ma vie. Bref, ça, des munitions et un grand poignard dans la salle des scellés. Je me suis sentie si mal… ce n’est pas normal de faire cela… non… pas du tout… Mais il fallait qu’on survivre.

D’ailleurs, on a trouvé un abri. Un grand manoir. Bon il a fallu qu’on le nettoie mais ça nous fait un chez nous. On est ensemble, Josh est avec moi, j’ai l’impression qu’on a une chance, ici.

*
*   *

Mai 2013 – skyfall Lodge

J’ai mal, frérot, si tu savais à quel point j’ai mal. Je suis perdue. Il s’est passé… je n’arrive même pas à l’écrire. Il est mort… Josh… il est mort putain et j’ai mal… je n’y arrive pas, je suis en colère, je ne supporte pas qu’Oscar ou un autre me touche ou me parle. Ils ont déboulés… une meute, un nombre incroyable de walkers et nous… on était dehors, on cherchait des vivres près du manoir… ils étaient trop nombreux. Ils ont déferlé… J’en ai tué plusieurs, mais l’un d’eux m’a agrippé les cheveux, je suis tombée, il m’a tirée par terre, et j’ai vu sa mâchoire à quelques centimètres de mon visage… Josh l’a décapité… et on a couru tous les deux… on était presque à l’abri… on y était presque bordel… il s’est fait griffer à la jambe…

Je l’ai trainé à l’intérieur du manoir… je les entendais les autres, qui voulaient m’écarter de lui… qu’il allait se transformer, que c’était dangereux… mais je ne pouvais pas… Je l’ai tenu dans mes bras, jusqu’au bout, lui parlant jusqu’à la fin. On a rêvé notre mariage, on a rêvé nos enfants qu’on aurait dû mettre en route. On a rêvé notre vie, notre bonheur… Et il y a eu ces convulsions. Je l’ai serré encore plus fort, en versant toutes les larmes de mon corps. Et puis plus rien… quelques secondes interminables où il ne se passe rien. Et il a grogné. J’ai cru qu’on venait de me tuer. J’ai arrêté de pleuré. J’ai fixé un point sur le mur. Mon visage s’est fermé, ma mâchoire s’est contractée. J’ai tiré le couteau hors de ma botte et sans le regarder… j’entends encore le bruit de la lame s’enfonçant dans son crâne. J’ai fermé mes yeux, furieuse. Je suis restée plusieurs heures comme ça, repoussant quiconque essayait de me séparer de lui. Au bout de très longues heures, peut-être même un jour entier, sans parler à personne, pas même au Seigneur, j’ai trainé son corps jusqu’à l’extérieur. J’ai creusé sa tombe. Je lui ai dit au revoir. D’autres sont morts… Oscar a pris les choses en mains. Moi je ne sais pas quoi faire, je ne sais plus…

*
*   *

8 août 2013 – au manoir

La vie a repris son cours. Je me recueille tous les jours sur sa tombe tu sais. Après quelques jours sans parler à personne, je suis sortie de ma chambre et je suis allée m’entrainer. J’ai demandé à Oscar de pouvoir faire partie des gardiens, chargés de la sécurité du groupe. Plus jamais je n’accepterais de perdre quelqu’un ainsi. La vie était précieuse. La mort de Dalia, celle de Josh… ces autres personnes, là, je ne pouvais pas les perdre. Il fallait les protéger. J’ai accepté ce rôle, je l’ai réclamé. Ils m’ont aidé à remonter la pente, m’ont réappris à sourire. Moi je me suis installé un petit coin au manoir où j’ai comme « fabriqué » une distillerie maison. Ce n’est pas si compliqué de faire de l’alcool, à partir des fruits notamment. Le plus compliqué était de trouver la levure à défaut d’attendre celle naturelle – du raisin fermenté par exemple -, mais quand j’en avais, je n’hésitais pas.

Tout aurait pu bien aller. J’aurais pu retrouver un équilibre. Sauf qu’on ne les a pas vus arriver. Un groupe d’hommes nous a littéralement envahis, nous n’avons rien pu faire, d’autant qu’ils ne répugnaient pas à recourir à la force. Or, si je voulais de tout mon cœur défendre mes compagnons, je ne pouvais pas tuer… Pas des êtres vivants. J’avais un profond respect de la vie, et nos ennemis, ce n’était pas les êtres de chair et de sang, c’était ces monstres. Et ces hommes, ce n’est pas n’importe qui non plus. Ils sont menés par Vladimir. Alors ils sont là, avec nous, ils prennent leurs aises, mais on doit faire avec et comme Dieu nous l’a dit, nous devons aimer et accueillir notre prochain, même s’il fait fausse route. Je veille juste à ce qu’il n’y ait aucun dérapage. S’il y a une bagarre, j’interviens. Si certains des nôtres sont effrayés par ces hommes, je les accompagne. Moi je n’ai plus peur. Alors la vie continue… encore…

*
*   *

12 mars 2014 – Borlum Caravan & camping Park

Le Skyfall n’est plus. Nous avons dû fuir. Nous étions chez nous, nous avions créé un vrai refuge, avec des cuisines, des chambres, une distillerie. Je faisais des spectacles pour les quelques enfants, dans la grande salle, en crachant du feu pour les émerveiller…

Mais une horde a débarqué, un déferlement de walkers. On n’a pas eu le choix. Même les fauves de Vladimir n’ont pas pu les contenir… Je suis partie avec un petit groupe derrière moi… je leur frayais un chemin, sécurisant chacun de leur pas… sauf que cinq zombies nous sont tombés dessus… Si je me suis débarrassé de trois d’entre eux assez facilement, les deux autres, en revanche, s’en prirent à mes compagnons. Chacun se débattait, c’était le chaos, on n’y voyait pas grand-chose… J’ai tiré, j’ai eu un walker… mais j’ai vu la petite silhouette. Je l’ai vue trop tard, j’ai compris trop tard, quand j’ai vu ce petit corps d’enfant ensanglanté tomber lourdement sur le sol, comme au ralenti. Je l’ai tué… J’ai tué ce petit garçon de quoi… six ans, même pas. Je suis restée figée sur place. Il a fallu que quelqu’un me tire de force pour que je me remette à courir, et dès que j’ai pu m’arrêter, j’ai vomi mes tripes. J’ai tué… j’ai pris la vie d’une âme innocente, d’un enfant. J’ai serré ma petite croix à m’en faire mal aux mains et j’ai prié toute la nuit, débordante de douleur et de culpabilité. Il a fallu reprendre la route après ça… Alors j’ai marché…

Nous sommes arrivés depuis quelques jours près du Loch Ness, dans un camping abandonné. On s’est installé, on se reconstruit. J’ai réinstallé ma petite distillerie personnelle, j’aide au mieux, je protège les miens. J’essaye, chaque jour, de m’amender, de faire pénitence pour cette vie que j’ai ôté, quitte à mettre la mienne en danger. Je me sacrifierai pour eux, tu sais. Je devrais mourir pour ce que j’ai fait, et le regard de cet enfant me hante. Je ne lèverai plus jamais une arme contre un humain et si l’un des miens est menacé, je préfère encore servir de bouclier.

*
*   *

Août 2014 - Borlum Caravan & camping Park

J’ai l’impression que ça ne cessera jamais. J’essaye, Dieu m’en est témoin, de les protéger, coûte que coûte, mais nous en avons encore perdu tellement… Ils sont ma famille, la dernière qui me reste, car je commence à croire que toi aussi, et tes anges avez rejoint le ciel. Un fou, cruel, sadique, erre dans les parages. Il a enlevé certains des nôtres pour les mettre à l’épreuve. Pour qui s’est-il cru ? Un Dieu du mal ? Les soumettre à la tentation du meurtre et au goût du sang… je trouve cela tellement révoltant et écœurant. Nous sommes suffisamment soumis aux épreuves depuis trois ans. Nous payons chaque jour pour obtenir une rédemption qui ne viendra peut-être jamais et voilà qu’un monstre a voulu jouer à dieu, version « toi tu vis, toi tu vis, toi tu crèves »… Beaucoup sont morts… on essaie de se reconstruire après ces nouvelles pertes. Mais j’ai encore la foi, malgré tout. Ces zombies n’auront pas notre peau, je le refuse et nous resteront forts et soudés face aux ennemis. J’ai envie d’y croire, quand je dis aux enfants que « ça va aller »… Et surtout, plus jamais nous ne nous laisserons marcher sur les pieds. Plus jamais. Et un jour, peut-être que j’obtiendrai le pardon pour cette vie que j’ai prise, peut-être que nous viendrons à bout de cette épidémie. Seuls nous sommes faibles… mais ensemble nous pouvons faire tellement…



And me R.
Il y a eu deux très mauvaises voix dans ma tête… vraiment mauvaises ! et j’ai perdu des cafés dans l’histoire !






Dernière édition par Alma Vargas le Jeu 18 Sep - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:46

Deux voix dans ta tête... Le bien et le mal ?

Petit cadeau de bienvenue, j'attendais impatiemment de pouvoir le poster.

https://www.youtube.com/watch?v=e7rgzOhr55k

*met de la distance*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:47

Saleté va XDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD

et non, que des voix très très mauvaises mais bon, suis faible et je les aime ces voix Arrow


Dernière édition par Alma Vargas le Jeu 18 Sep - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:48

Ce n'est qu'un re bienvenueeee
Une autre badass girl. Et en plus elle est pas moche du tout héhé -d'ailleurs je connais pas l'actrice -
Amuse-toi bien avec la nouvelle et....faudra qu'on se trouve au moins un lien positif
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:49

Elle a joué dans Revolution

Et oui, promis, ce sera notre défi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Devlin Monthawk
|| ADMIN || ginger ♃ a l e


Messages : 2551

Date d'inscription : 30/07/2013



MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:52

sérieux... bon ben maintenant, t'as officiellement atteins la limite xD
Rewelcome ♥️

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

be a good baby, do what i want
You ever love someone so much you thought your little heart was gonna break in two ? You ever tried with all your heart and soul to get you lover back to you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:53

D'où saleté, j'ai tellement adoré ce prénom parmi tous les autres avec lesquels tu hésitais, ça a fait tilt direct...

Soeur Alma. Arrow

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 337

Date d'inscription : 23/07/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:53

Je t'avais dit que tu le ferais cette semaine xD.
On dit quoi du coup maintenant ? Rebienvenue ou "j'ai hâte de te voir morfler ?"

Malagaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Je rêve d'y aller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:55

Dev --> voilà, au moins, je ferai plus de bêtises ... et si on y réfléchit, c'est la faute d'Ezio/Hazel/Alys qui a parlé d'un QC dans le flood.... et puis la CB... et puis des sales voix ! Arrow

Coco --> en plus elle est croyante et j'ai même pas fait exprès

Tay --> fallait qu'elle sorte de ma tête et puis on va s'entendre avec ton amour des JT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:56

Re-bienvenue si j'ai bien compris !

On va pouvoir faire un clan de trentenaires célibataires Arrow Au plaisir de te croiser !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 337

Date d'inscription : 23/07/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:58

Ouais ouais, c'est l'excuse qu'on se donne ! T'as aucune volonté c'est tout Arrow
Owi meilleures amies pour la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Oliver Marlow
dead man's hand


Messages : 320

Date d'inscription : 25/08/2014



MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 17:59

"Sales voix" ? Ça fera du chocolat en plus des cafés

Re-bienvenue belle gosse Je sens que tu vas mettre le feu avec ce perso -sort loin avant de se faire taper pour blague de mauvais goût-

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



as the world turns

And as we go along throughout the days of our lives, we all face small obstacles and challenges everyday that we must go through. These are the things that surround us through our atmosphere every day. Every single day the world keeps turning.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:01

June -- > oui un bienvenue puissance 4 XD Merci et je prends la carte de membre du club !

Tay --> oui, bon ça va, suis faible, voilà c'est dit

Oli --> si on commence à se lancer dans les jeux de mots pourris, on va se marrer XD merci vile tentateur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 2050

Date d'inscription : 16/09/2013



MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:06

Je plaide non coupable

Welcome again²² donc ! Pour une fois que je sais qui tu es, champomyyyyyyyy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:21

Mah. Mes gènes espagnols frétillent.
En plus "âme" comme prénom, c'est juste beau. Et je ne connaissais pas non plus cette jolie bouille.
Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 592

Date d'inscription : 28/02/2013



MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:27


   
Bienvenue en enfer.

   
Voilà une demoiselle qui semble prête à se plier en quatre pour sa petite famille. Et non je ne sors pas, si tu as un problème avec mes jeux de mots pourris (CBM : Comme Mes Babines) je t'attends, et on réglera ça sur la piste ! Excellente fiche, évidemment Tu es validée  

    Sur ce on t'invite donc à aller assurer les bases de ta survie en recensant d'abord ta célébrité  -et tes scénarios par la suite si besoin est- ICI, après prends bien soin d'aller t'inscrire dans le groupe auquel tu appartiens,  ICI, car tu ne voudrais pas être oublié derrière en cas d'attaque de Walkers. N'oublie pas non plus de laisser un souvenir de ton ancienne vie dans le listing des métiers ICI. On te conseille également de faire la lecture de notre aide à l'intégration pour te lancer plus facilement  ICI. Si ce n'est pas déjà fait, on t'invite bien évidemment à lire le règlement et les annexes du forum. Pour le reste, il va de soi de ne pas oublier de remplir ton profil et ouvrir ta fiche de lien, histoire de ne pas être seul et contre tous, ICI. D'ailleurs, si tu souhaites participer activement à la vie de ton groupe et être au courant des derniers potins, rendez-vous à la Salle Commune où tu pourras échanger avec les membres de ton groupe, ICI. Tu es également le/la bienvenue sur la chatbox et le flood ! Alors sur ce, bon RP... ou devrais-je dire, bonne chance !
   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alma Vargas
If we all light up
we can scare away the dark


Messages : 819

Date d'inscription : 18/09/2014



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
Inventory
:

MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 18:28

Vlad --> Ravie de la faire découvrir alors !! Merci beaucoup toi qui as fait partie du meilleur cirque du monde !

Walter --> un combat d'insultes comme dans Monkey Island ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   Jeu 18 Sep - 19:43

Alma, Alana...x) je vais plus savoir -baff-

Re bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alma - Alone we can do so little; together we can do so much.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alma Wade
» ALMA + (de l'art de mettre une fille dans son lit)
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» (X) Drague la si tu peux-feat Alma Rodriguez [Terminé]
» Mamma, le barche avere gambe? ° Alma -- Fini !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-